Vision de l’Eglise Réformée Evangélique de St-Laurent-du-Pape

Les objectifs

– Le projet d’amour de Dieu envers l’humanité se manifeste dans la Bonne Nouvelle du Royaume. C’est de cette Bonne Nouvelle que nous voulons témoigner en toutes occasions.

Le Dieu de la Bible se révèle comme un Père qui aime tout être humain. En conséquence, nous ne voulons laisser, si possible, personne « au bord de la route ». Notre vie d’église cherche donc à répondre aux besoins du plus grand nombre, en prenant chacun là où il en est dans sa vie spirituelle. Nos activités dans leur diversité veulent permettre à chacun de découvrir, grandir et persévérer dans cette relation avec Dieu, le Père.

Cet amour de Dieu envers l’humanité s’est exprimé d’une manière unique en Jésus, son Fils, Messie d’Israël et des Nations. Par sa mort sur la croix et sa résurrection d’entre les morts, il nous ouvre l’accès à une vie renouvelée. Chacun à sa manière est invité à vivre cette « nouvelle naissance ». Le baptême d’eau et d’Esprit, signifie ce passage d’une vie sans Dieu à une communion avec lui en Jésus.

– Pour nous conduire sur ce chemin d’une vie nouvelle nous avons besoin du soutien constant de l’Esprit-Saint. Par ses dons divers il fait grandir notre communion avec le Père et le Fils ; il donne aussi au peuple de Dieu, l’Eglise, ce qui est nécessaire à sa vie, sa croissance et sa fidélité.

– Unis dans cette confession du Dieu Père, Fils et Saint-Esprit, nous reconnaissons aussi la possibilité pour chacun de vivre sa foi dans la liberté des enfants de Dieu, et dans le respect de la sensibilité des autres membres de l’église.

– Le respect des individus n’exclut pas le fait de former ensemble une communauté. Chacun, selon le ministère ou la place qui est le sien est invité à veiller sur l’autre. Pour cela, nous veillons à ne pas négliger et surtout à ne pas éteindre le Saint-Esprit dans la conduite des différents temps d’église et des décisions du conseil presbytéral.

– Enfants d’un même Père, frères et sœurs en Christ, porteur d’un même Esprit, nous voulons vivre et favoriser la convivialité entre membres réguliers et personnes accueillies dans les diverses activités.

– Conscient que l’église locale ne vit pas repliée sur elle-même, nous soutenons des œuvres missionnaires et des actions d’évangélisation. Nous voulons demeurer attentifs aux besoins concrets de celles et ceux avec qui nous vivons, au près ou au loin.

– Dans un monde où le relativisme s’insinue de plus en plus – y compris dans des églises – nous affirmons, avec les Confessions de foi réformées, l’autorité souveraine des Saintes Écritures, telle que la fonde le témoignage intérieur du Saint-Esprit, et reconnaît en elles la règle de la foi et de la vie.

– Nous voulons honorer la foi de celles et ceux qui nous ont précédé en ce lieu et reprendre à notre compte les deux versets qui autrefois ornaient les murs du temple, de part et d’autre de la chaire : « Celui qui a le Fils a la vie » (1 Jean 5 :12) et « Aimez-vous les uns les autres » (Jean 13 : 34).

Les moyens

Une vie cultuelle qui permet d’accueillir chaque dimanche au temple de façon inconditionnelle toute personne désireuse de cheminer avec le Christ ou en questionnement à ce sujet (la Sainte-Cène est célébrées deux fois par mois). Les cultes sont présidés soit par le pasteur de notre église, soit par quelques conseillers presbytéraux, ou par des intervenants extérieurs d’Eglises protestantes diverses. Des cultes participatifs sont également envisagés.

Le ministère du pasteur : Nous sommes attachés à un lien spirituel étroit entre le pasteur et la communauté. Même si depuis de longues années l’église de St-Laurent n’a bénéficié que d’un poste à mi-temps, cela a été suffisant pour marquer ce lien. Nous sommes très réservés sur les fonctionnements où le pasteur n’est pas étroitement lié à une communauté précise et délimitée. Cela n’exclut pas les collaborations, ni les aides avec d’autres églises locales.

Des temps de prière collectifs réguliers hebdomadaires pour l’Eglise, bimensuels thématiques (prière des Mères), ou ponctuels : semaines de jeûne et prière à thème.

– Des temps de prière individuels pour ceux qui en font la demande, notamment ceux qui sont en souffrance physique, psychologique ou spirituelle. Dans un cadre clair, en lien avec le pasteur et suite à des temps de formation, nous proposons aussi la prière en vue de la guérison (avec ou sans onction d’huile) et la prière de délivrance quand cela s’avère nécessaire.

Un cœur pour l’évangélisation au moyen de possibilités données principalement à l’intention des personnes extérieures ou en marge de l’Eglise de connaître et développer une relation personnelle avec Jésus-Christ en leur proposant :

. des sessions du Parcours Alpha (selon les besoins), qui s’adresse prioritairement à des personnes n’ayant pas de lien avec l’église ou qui l’ont distendu : accueil hebdomadaire d’un ou deux groupes dans des maisons pendant les deux mois et demi du parcours.

. des groupes de maison privilégiant la Bible et ses enseignements pour la vie quotidienne, le témoignage et les échanges dans la convivialité, une continuité post-Alpha (pour permettre à ceux qui ont suivi Alpha, mais ouvert à tous, de se retrouver pour méditer, partager et prier autour d’un thème spécifique). Ils peuvent aussi s’adresser à des publics particuliers (hommes, femmes, …). C’est un aspect de vie d’église porteur d’encouragements et nous pouvons constater que la foi de beaucoup y fait des progrès.

. une soirée annuelle à l’intention des couples dans un restaurant avec des intervenants extérieurs

. des expériences très ponctuelles dans le domaine des « Fresh expressions », tels que des cultes café-croissants, avec l’intervention de personnalités extérieures. Des sorties sportives ou récréatives à thème à développer pour une présence dans la vie sociétale.

Un cœur pour la louange avec l’organisation de soirées mensuelles « Louange et + » pour un temps de louange, d’édification, de prière, d’accueil du Saint-Esprit. Avec ponctuellement la présence d’intervenants extérieurs exerçant leur ministère. (Forte participation de personnes extérieures à l’association cultuelle).

La nécessité de la formation et de l’accompagnement pour tous avec une école biblique, un catéchuménat (actuellement mutualisé avec d’autres paroisses), des partages ou études bibliques animés par un pasteur, par des paroissiens pour des formations thématiques avec support DVD, une bibliothèque pour l’édification, des informations sur les possibilités existant en faveur de la venue de personnalités dans la région ou des sessions annuelles à thèmes.

Une ouverture ecclésiale qui se traduit par l’appartenance à l’Alliance Evangélique du Valentinois, diverses collaborations au sein de la sphère chrétienne : des temps spéciaux organisés avec les catholiques, des échanges avec d’autres paroisses sur le principe de l’entraide et de la solidarité.

– Une convivialité recherchée par des apéritifs servis à la fin de chaque culte pour favoriser l’accueil et les échanges, des repas de paroisse plusieurs fois dans l’année.

Des perspectives à travailler

– Une mission de diaconie encore à organiser en identifiant les besoins particuliers en zone rurale ou en mutualisant des actions avec d’autres Eglises.

Un nécessaire renouvellement des forces vives de l’Eglise locale gagnées par la lassitude du service (CP, animateurs d’activités, de cultes et musiciens); celles en place l’étant depuis trop longtemps. Un besoin de plus grande implication.

Un nécessaire abaissement de l’âge moyen des membres d’Eglise pour assurer un dynamisme, notamment par la présence de jeunes et particulièrement de jeunes couples.

Des moyens pour des actions d’évangélisation et un meilleur accueil logistique (cuisine, chaises, tables) dont la mise aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

Une communication à affiner, notamment par l’intermédiaire du site internet

– Un travail de mémoire à enrichir par l’implication du plus grand nombre dans la participation à la compilation des faits spirituels qui ont marqué les paroissiens et la communauté au fil des ans.