En ambassade pour Christ,

par René Jacob

     Trop de chrétiens convertis ne veulent pas quitter le berceau et se contentent de lait spirituel. Heureux d’avoir rencontré le Seigneur, ils sirotent au coin du feu la joie d’être chrétiens ! Mais le Seigneur ne nous a pas appelés à cela frères et sœurs ! S’il nous a pardonné nos péchés, sil nous fait goûter la joie inexprimable du Royaume, c’est pour que nous allions à notre tour proclamer aux autres la Bonne Nouvelle du Salut.

     Car le Seigneur nous a tout donné en nous donnant sa vie. Il a pardonné tous nos péchés, il a rompu nos chaînes il a pansé nos blessures, il fait couler en nous le torrent d’amour de sa vie divine, il habite personnellement en nous avec le Père et l’Esprit ! Non content de faire de nous des fils et des filles de roi, il nous revêt de puissance par son Esprit. Il n’a plus rien à nous donner, car il nous a tout donné. Nous attendons seulement le jour où nous allons le rejoindre ; alors le voile tombera et toute notre vie actuelle éclatera de lumière dans un face à face éternel.

     Pourquoi donc ne pas poursuivre tout de suite notre voyage ? Pourquoi ne pas rejoindre tout de suite le Seigneur dans sa gloire ? Parce que nous avons une mission à accomplir sur la terre, une mission urgente pour laquelle le Seigneur compte sur nous : aller chercher tous ses enfants perdus à travers le monde, leur dire la Bonne Nouvelle qui nous fait vivre, et les amener eux aussi dans le royaume.

A suivre …